Le « Lâcher-prise »… A toutes mes amies qui sont « tout(es) en un(e) »

  1. On allège son agenda
  2. On libère son mental pour mieux dormir
  3. On arrête de s’inquiéter
  4. On cesse de critiquer
  5. On finit ce qu’on a commencé

Prix-Femina-femmes-au-bord-de-la-crise-de-nerfs_w670_h372

Voilà les 5 « astuces de Top santé pour « lâcher-prise ». « Lâcher-prise » c’est accepter ses limites… Voilà bien le problème ! Mais jouons le jeu des « astuces » en vogue du moment. A force de vouloir contrôler tout ce qui nous entoure, nous gaspillons notre énergie et perdons notre sérénité. Jusqu’ici on est d’accord !

Quand on vérifie chaque jour l’expression « en avoir plein le dos », que l’on ne desserre pas les mâchoires de la nuit, l’idée de se mettre au yoga au pied du lit peut germer un instant.

Alors est-ce à dire que lâcher prise implique de renoncer à ses objectifs ? Pas nécessairement. Lâcher prise, dans l’immédiat, peut être parfaitement compatible avec l’action, mais impliquera parfois une action différente ou différée (procrastination ?). « Penser de façon obsessionnelle à un problème est la plupart du temps complètement inefficace et ne le règle surtout pas. Au contraire, s’en détacher provisoirement peut permettre au cerveau de faire émerger certaines solutions et surtout de laisser la place à l’originalité et la créativité ».

Alors place à l’originalité et à la créativité !

  1. On allège son agenda. Au bureau à 18h pétantes, on regardera en souriant sa « to do list », on la passera au broyeur et on sortira par une porte dérobée sans explication à donner ! On n’entendra pas le téléphone sonner et on ne vérifiera pas ses mails… (A tenter une fois au moins 2h un jour juste pour voir… ;-). Lorsque la vie de toute une semaine génèrera une atmosphère des plus « conviviales » et que son petit cadre de vie se transformera en un grand bordel, on gardera son sang froid parce qu’on sait bien que Blanche-neige ne manquera pas de débarquer avec ses amis animaux de la forêt pour rendre à l’appartement son charme initial. Les zoziaux s’occuperont du linge et les lapinous du lave-vaisselle. Pendant ce temps là on se calera dans le canapé avec le livre qu’on a jamais eu le temps de finir.
  2. On libère son mental pour mieux dormir… THC ? On pratique des exercices de respiration profonde ? On marche dans le quartier avant de se coucher ? On emprunte un chien et on le promène ?
  3. On arrête de s’inquiéter… Là c’est quasi joker. Je suis née inquiète.
  4. On cesse de critiquer. J’ai commencé…
  5. On finit ce qu’on a commencé. Qu’on arrête de m’en rajouter alors !

Sérieusement je commence l’aqua-bike très prochainement, je suis allée courir dimanche dernier dans le parc… je me fais masser chaque samedi, j’essaie de tenir à 5 cigarettes par jour, je n’ai pas arrêté le café mais j’ai démarré la camomille, je reste de bonne humeur au moins 2 heures par jour, j’ai bloqué et signalé les racistes et antisémites qui me pourrissaient sur twitter, je passe de plus en plus de temps avec de belles personnes dont mes enfants… j’essaie de me convaincre que je ne suis qu’à la moitié de ma vie…

babyboy-je_pete_un_plomb_2-img

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s